Concours de la meilleure idée 2012 – Tricrochet

Lina Sandoval

(UNIGE/SES Géographie et environnement)

En 2012, Lina Sandoval effectue son Master en Développement territorial et information géographique à l’UNIGE (Faculté de SES). Elle décide de présenter un projet de « reforestation d’une rivière » au Concours de la meilleure idée de la Semaine de l’entrepreneuriat. Son pitch convainc le jury, elle obtient alors la 3ème place du concours !

La jeune femme, originaire de Colombie et sensible aux problématiques environnementales, a la fibre entrepreneuriale et ne s’arrête pas là. A peine une année plus tard, elle présente son nouveau projet, « Les ateliers Tricrochet », au Prix IDDEA 2013 (récompensant les idées d’entreprises qui répondent au principe du développement durable sur le canton de Genève). On lui attribue le 2ème prix.

Lina Sandoval finit par fonder l’association Tricrochet, qui propose aux enfants et adultes des ateliers créatifs de sensibilisation et de réutilisation de matières plastiques, dans plusieurs lieux à Genève. L’association est actuellement composée d’un comité, ainsi que d’une équipe de 5 collaborateurs et collaboratrices. Preuve supplémentaire de la réussite de ce projet d’entrepreneuriat social, leur programme « Sensibilise » a reçu en 2017 la mention pour la Bourse cantonale du développement durable, dans le cadre de l’Agenda21 du canton de Genève.

Site web de l’association Tricrochet : http://tricrochet.ch/

Envie d’en savoir plus sur le parcours de vie de cette entrepreneure ? Son interview par L’Hebdo en 2016 : http://bit.ly/2sSHVIg

Concours de la meilleure idée 2014 – Le Grand Atelier

Harold Bouvard

HEAD Genève

En 2017, à Genève, un espace de bricolage mutualisé ouvre ses portes. Il se nomme Le Grand Atelier. Chacune et chacun peut venir dans ce centre tout équipé pour créer ou réparer.

A la source de ce projet, Harold Bouvard, ancien étudiant de la HEAD Genève. Cet artiste entrepreneur, dont le matériau de prédilection est le bois (il est aussi titulaire d’un CFC d’ébéniste, ceci explique cela), s’est présenté au Concours de la meilleure idée de la Semaine de l’entrepreneuriat à Genève en 2014. Son projet a su plaire au jury, qui lui avait alors décerné la 2ème place.

Découvrez le fruit de la créativité et de la ténacité de cet artiste entrepreneur : https://legrandatelier.ch et https://www.facebook.com/legrandatelierdegeneve/

Concours de la meilleure idée 2013 – DYL

Jenifer Burdet

HEAD Genève

Eté 2015, lors du Festival Colours Of Ostrava en République Tchèque, la chanteuse mondialement connue Björk porte la création d’une jeune styliste romande sur scène. Consécration pour la fondatrice de la marque de mode DYL, Jenifer Burdet.

La vaudoise, alors âgée de 29 ans et diplômée de la HEAD Genève, avait été repérée par la chanteuse au début de l’été, alors qu’elle venait de remporter l’un des prix au concours international pour jeunes designers ITS à Trieste en Italie. Avant cette fantastique ascension, la créatrice était venue présenter en 2013 sa ligne innovante de vêtements transformables au jury du Concours de la meilleure idée, qui lui avait attribué le 5ème prix.

Retrouvez les créations DYL-Define Your Life ici : http://www.dyl.ch/fr/

Concours de la meilleure idée 2013 – ActiveLiving

Jody Hausman

UNIGE/SES

En 2013, Jody Hausmann, alumni de l’ancienne Faculté de SES de l’UNIGE, présente son projet au ActiveLiving Concours de la meilleure idée de la Semaine de l’entrepreneuriat et reçoit le 6ème prix du jury.

L’entrepreneur a depuis fondé avec des associés la société Mobile Thinking, spécialisée dans le développement d’applications mobiles.

Découvrez leurs projets en cours : https://mobilethinking.ch/projects/?lang=fr

Sa société travaille également sur Avenue – H2020, en partenariat avec l’UNIGE.

Concours de la meilleure idée 2014 – Stetho

Pierre Starkov

Faculté de médecine UNIGE

Des nouvelles de Pierre Starkov, ancien étudiant en médecine à l’UNIGE et lauréat du Concours de la meilleure idée 2014 ! Il y avait présenté son idée de stéthoscope connecté enregistrant les auscultations et permettant d’en produire une analyse en la comparant à d’autres données (sorte de « Shazam » destiné aux professionnels de la santé).

Intéressé par le domaine médical et l’informatique, il a ensuite participé à plusieurs autres concours et a réalisé un stage à l’Université de Stanford. Son idée a fait son chemin, il pense maintenant à une utilisation du stéthoscope plutôt par les particuliers, à domicile. Le CSEM, acteur majeur des technologies médicales en Suisse, lui a offert un contrat qui va lui permettre de développer son projet Stethup et de créer une start-up.

Un article de Bilan à son sujet, si le cœur vous en dit : http://bit.ly/2uQkwu4

Concours de la meilleure idée 2014

Gianpaolo Rando

UNIGE / Faculté des Sciences

Gianpaolo a participé au Concours de la meilleure idée en 2014 et depuis, il a développé avec succès sa start-up Swiss de Code, une spin-off de l’UNIGE soutenue par Unitec, son bureau de transfert de technologies. Swiss de Code commercialise DNA Foil, un test ultra rapide pour identifier l’ADN des aliments. Ainsi, en moins de 30 minutes, vous pouvez savoir ce que contient votre nourriture. Cette procédure est unique au monde. Actuellement, il faut prévoir 7 jours pour des analyses en laboratoire afin d’obtenir les mêmes résultats. Pour en savoir plus, visitez http://www.swissdecode.com/

Entre sa participation au Concours de la meilleure idée en 2014 et la commercialisation de DNA Foil en 2017, Gianpaolo a fait un parcours entrepreneurial remarquable. Après une participation au Start-up Week-end, lors duquel son équipe a remporté la deuxième place, il a été sélectionné pour participer à un coaching de Kickstarter à New York. A la suite de ce workshop, il a lancé une campagne de crowdfunding sur cette même plateforme pour une projet nommé Beer de Coded. L’idée est de décoder l’ADN de 1000 bières http://www.genome.beer/  La campagne de crowdfunding a été un succès et l’équipe s’est ensuite installée dans un Fablab à Renens pour la réalisation du projet. Fort de ces expériences, Gianpaolo a participé à la volée Mass Challenge 2016/2017 pour y développer définitivement Swiss de Code. Chez Mass Challenge il a terminé parmi les 6 meilleurs et il a remporté un prix d’une valeur de CHF 50’000.- . Swiss de Code est soutenu par la Commission pour la Technologie et l’Innovation (CTI).

Concours de la meilleure idée 2013

Raoul Scherwitzl

UNIGE Faculté des Sciences

En 2013, Raoul Schweritzl, alors doctorant à la Faculté des Sciences, participe au Concours de la meilleure idée en présentant Natural Cycles, une méthode de contraception tout à fait nouvelle et naturelle, sans effets secondaires. Installé en Suède après ses études, Raoul et ses partenaires ont réussi à intéresser des investisseurs pour lever au total 7 million d’Euros dans le but de créer la société Natural Cycles. Aujourd’hui, plus de 300’000 femmes utilisent Natural Cycles, une méthode reconnue, aussi efficace que la pilule contraceptive. Pour prouver l’efficacité de cette méthode, Raoul et ses partenaires ont mené la plus grande étude clinique en contraception, impliquant plus de 4’000 femmes et publiée dans le European Journal of Contraception and Reproductive Health Care. L’entreprise basé à Stockholm emploie 30 personnes. Pour en savoir plus sur Natural Cycles :http://www.bbc.com/news/business-40629994